Qu'est-ce qu'une douleur cervicale ?

La particularité de notre cou est non seulement sa merveilleuse mobilité, mais aussi sa capacité à porter un poids lourd AU QUOTIDIEN. Oui, notre tête ! Le cou est composé de nerfs, de nombreux muscles et de sept vertèbres.

Les douleurs cervicales sont très courantes

Presque tous les adultes souffrent une fois par an de douleurs cervicales liées à des tensions. Les femmes sont plus touchées que les hommes. Parfois, les patients présentent également une raideur de la nuque, des douleurs à l'épaule et au bras. Un adulte sur dix souffre de douleurs cervicales qui deviennent chroniques. Les patients souffrent également de restrictions de mouvements dans la nuque.

Les douleurs cervicales ont parfois un contexte sérieux

L'une des causes des douleurs cervicales est un problème de posture et de congestion des muscles du cou et des épaules. À long terme, ils raccourcissent, se durcissent et deviennent douloureux. Les douleurs cervicales peuvent aussi avoir leurs racines dans le psychisme ou on peut dire que le psychisme intervient à un moment donné dans la douleur. La douleur au cou après une collision arrière est généralement le résultat d'un coup de fouet cervical. Lors d'un choc brutal, la tête est projetée d'avant en arrière, ce qui provoque un étirement excessif des muscles et des ligaments du cou.

Cependant, la cause principale de la douleur au cou est l'arthrose de l'articulation vertébrale (ostéoarthrose) de la colonne cervicale, mais aussi la dégénérescence du disque intervertébral, l'usure de la colonne vertébrale, des protrusions discales, une hernie discale, une instabilité, l'usure des petites vertèbres (arthrose), formation d'éperons osseux sur les vertèbres (spondylose) ou la calcification des ligaments. Les causes peuvent également être associées au syndrome de fibromyalgie (douleurs chroniques dans les muscles). Ce syndrome est associé à des douleurs musculaires importantes. Le cou n'est qu'une des nombreuses zones douloureuses du corps.

Bien que les infections dans la région de la tête et du cou, les maladies rhumatismales et certaines maladies tumorales et osseuses figurent également parmi les causes, mais sont en fait rares.

Les douleurs cervicales s'accompagnent souvent d'autres symptômes

Des douleurs cervicales constituent un symptôme qui peut avoir plusieurs causes. Souvent, les patients souffrent d'une raideur de la nuque. Il existe d'autres symptômes : maux de tête, vision trouble, vertiges, bruits d'oreille, fatigue, fièvre, nausées, engourdissement et picotements de courte durée du bras. La nuit, la douleur peut  augmenter, comme la toux et les éternuements ou lorsque l'on tourne la tête. Des symptômes végétatifs tels que la transpiration dans la paume de la main sont également possibles.

Voici comment votre médecin établit le diagnostic approprié

Que signifie le terme diagnostic ? Le diagnostic est la détection ou la détermination d'une maladie. Le mot dérive du grec ancien diágnosis (distinction, décision).

"On vous a diagnostiqué une douleur cervicale non compliquée avec une tension musculaire excessive." Cela signifie que le médecin vous pose des questions et procède à un examen physique. Avec ses mains, il scanne les vertèbres cervicales, afin de détecter facilement les tensions. Il tapote sur votre colonne vertébrale, vérifie si vous avez mal quelque part. Si la douleur irradie dans un bras ou dans les deux, votre médecin examinera si certaines racines nerveuses sont irritées. Lors de cet examen neurologique, il teste la puissance des muscles et vos réflexes. Lors du test de sensibilité, le médecin passe sa main sur vos épaules, vos bras ou vos mains pour vérifier s'il y a un handicap.

Pour les diagnostics avancés, votre médecin peut (et va ...) utiliser des techniques d'imagerie. Il s'agit des rayons X, de la tomographie assistée par ordinateur ou de la tomographie par résonance magnétique (IRM) pour l'imagerie en coupe de la colonne vertébrale (cervicale), éventuellement aussi du cou ou de la tête. En outre, il demandera des analyses de sang et recommandera éventuellement une procédure de diagnostic cardiaque. Ces examens permettent de déterminer s'il y a une hernie discale, une protrusion discale, une sténose du canal rachidien, une syringomyélie, des kystes, une tumeur ou une arthrose des petites articulations vertébrales.

Douleur cervicale ? Veuillez la prendre très au sérieux !

La douleur est toujours un indice, une alarme. C'est pourquoi il est important d'y prêter attention. Ne prenez pas la douleur au cou à la légère ! Un antidouleur à court terme peut soulager ou éliminer la douleur. Une minerve qui maintient la région du cou pendant un certain temps peut être une bonne thérapie, tout comme la physiothérapie. Comme thérapie, des applications physiques telles que des traitements par courant ou par ultrasons peuvent être prescrites. Elles favorisent la circulation sanguine et les processus métaboliques dans les tissus et ont un effet relaxant. En effet, les muscles relâchés sont mieux irrigués par le sang, ce qui peut soulager la douleur. Il est recommandé de toute urgence d'aménager le lieu de travail en fonction de considérations ergonomiques.

En cas de douleur persistante et/ou de signes de lésions nerveuses au niveau du cou - comme une hernie discale ou un rétrécissement du canal rachidien dans la colonne cervicale - la chirurgie (microchirurgie) s'avère inévitable. Pour certaines indications, d'autres thérapies peuvent être envisagées, telles que la dénervation par radiofréquence, la nucléotomie percutanée (PN), la décompression discale percutanée au laser (PLDD), le remplacement de disque, et autres. Cela s'applique également en cas d'instabilité de la colonne cervicale, où une stabilisation peut être envisagée.

Faites bien attention à votre cou, vous aurez toujours besoin de lui !

Il s'agit essentiellement de parler du sujet de "pronostic". Mais nous avons bien sûr encore quelques suggestions détaillées, alors profitez-en vous aussi (ou encore ...) ! Choisissez parmi nos conseils ceux que vous jugez nécessaires, réalisables et utiles !

  • Reconsidérez votre comportement en matière de sommeil. Si possible, ne dormez pas sur le ventre. Pensez à un matelas sur mesure et procurez-vous un oreiller ergonomique.

  • La chaleur est un baume pour le cou. Un foulard chaud et douillet, bien sûr, le fait aussi pour soulager les tensions dans les muscles. Évitez les courants d'air et l'humidité, protégez votre cou et votre nuque du froid.

  • Évitez le stress.

  • Très important : votre lieu de travail. Installez votre bureau, votre chaise de bureau et votre ordinateur de manière à ce que l'écran soit à la hauteur des yeux. L'attitude dite de la tortue - dos rond, cou sorti - endommage la musculature. Et de toute façon : Essayez de ne pas trop utiliser votre téléphone portable ! L'attitude de vérification des SMS est un poison pour votre cou.

  • Lorsque vous voyagez en voiture : Ne conduisez pas pendant des heures d'affilée, mais faites une pause.

  • L'exercice est considéré comme un très bon remède contre les tensions existantes. Le style de nage de la brasse serait la mauvaise approche pour les douleurs au cou.

  • Demandez à vos collègues ou amis s'ils connaissent un physiothérapeute, un chiropraticien ou un ostéopathe qui a fait ses preuves. Si c'est le cas, vous pouvez obtenir une bonne aide de ces thérapeutes. Cependant, soyez prudent : Les thérapies manuelles ne doivent être pratiquées que lorsque le diagnostic est terminé.

Si vous vous y tenez, vous avez de bonnes chances de devenir indolore.

Dr. med. Munther Sabarini

Auteur
Dr. med. Munther Sabarini
Spécialiste en Neurochirurgie

Hans-Heinrich Reichelt

Coauteur
Hans-Heinrich Reichelt
Rédacteur en Chef de Medizin für Menschen

La Clinique Avicenna de Berlin est toujours prête à vous aider !

Depuis 2001, la Clinique Avicenna est basée à Berlin. Nos médecins ont au moins 25 ans d'expérience internationale dans leurs domaines respectifs (neurochirurgie, chirurgie rachidienne, anesthésie et orthopédie).

Si vous souffrez de graves douleurs dorsales, d'une hernie discale ou d'une suspicion d'hernie, veuillez nous contacter en utilisant les informations suivantes :

Clinique Avicenna
Paulsborner Str. 2
10709 Berlin

Téléphone : +49 30 236 08 30
Fax: +49 30 236 08 33 11
Courriel : info@avicenna-klinik.de

Vous pouvez appeler à tout moment, écrire un e-mail ou remplir un formulaire de rappel. Chaque patient obtient ensuite un rendez-vous avec un médecin de notre clinique, qui est un spécialiste de la colonne vertébrale (neurochirurgien). Sur la base des images IRM (apportées ou faites dans notre clinique) et d'un examen approfondi, le médecin discutera avec vous des différentes options thérapeutiques ou éventuellement chirurgicales. Vous pouvez également faire appel à nos spécialistes uniquement pour obtenir un (deuxième) avis.

Si vous décidez d'entreprendre votre thérapie et/ou de subir une opération à Berlin, nous souhaitons rendre votre séjour aussi agréable que possible. Dans notre clinique, vous êtes au centre de notre attention ! Vous pouvez vous attendre à un équipement ultramoderne dans tous les domaines - de la salle d'opération à la chambre du patient.

Les procédures de traitement les plus récentes, douces et peu invasives, sont au centre de notre clinique. Ensemble, nous essayons de trouver un traitement adapté à vos plaintes. La thérapie proprement dite n'a lieu qu'après une discussion détaillée avec le patient, des examens et des diagnostics.

Pour nous, aussi important que les soins médicaux, c'est l'engagement que nous prenons pour garantir à nos patients un niveau élevé de soins personnels qui peut, à son tour, leur assurer un séjour confortable.

Pendant la période d'hospitalisation, notre équipe d'infirmiers et d'infirmières s'occupera de vous 24 heures sur 24. Ils offrent également des services dans plusieurs langues étrangères, notamment en anglais, en russe, en polonais, en turc, en espagnol, en italien, en arabe, en bulgare et en français. Nous nous soucions non seulement de votre sécurité mais aussi de vos besoins, dans le respect des traditions et des religions.

Notre équipe est composée d'un groupe de spécialistes hautement qualifiés qui travaillent ensemble pour vous garantir un rétablissement rapide.