Usure et dégénérescence de la colonne vertébrale - Qu'est-ce que c'est ?

Notre colonne vertébrale est constituée de corps vertébraux, d'arcs vertébraux, d'articulations vertébrales, de vertèbres et d'apophyses transversales, de disques intervertébraux, de ligaments, etc. La colonne vertébrale comprend également le canal rachidien et le site de sortie des nerfs (Foramen neural). L'usure représente les processus de dégradation de ces structures et de leur fonction.

En termes d'usure du disque intervertébral, nous parlons de dégénérescence. Il y a une altération et une réduction du nombre de cellules avec pour conséquence un dysfonctionnement fonctionnel qui conduit en même temps à la perte de la teneur en eau et à une réduction de l'élasticité du disque. La hauteur du disque est également réduite, ce qui provoque des fissures qui conduiront plus tard à des hernies discales et à d'autres troubles d'usure.

En conséquence de l'usure des structures osseuses (spondylose, ostéochondrose), les marges des os (ostéophytes) accumulent des ossifications (attaches osseuses qui à leur tour limitent la mobilité du segment affecté. L'ossification autour du canal rachidien, accompagnée d'un épaississement et d'un durcissement des ligaments et des capsules, entraîne une sténose du canal rachidien et/ou une sténose du foramen neural. L'usure du disque et des vertèbres entraîne souvent un œdème osseux. L'arthrose des articulations vertébrales est appelée arthrose des articulations vertébrales ou arthrose des facettes.

L'usure se résume souvent à plusieurs structures et commence presque toujours dans le disque intervertébral. Outre l'âge du patient, il existe d'autres facteurs externes qui peuvent provoquer de graves modifications de notre colonne vertébrale, comme une longue exposition à des travaux qui exercent une pression sur le dos. En outre, l'usure est également influencée par la prédisposition individuelle des êtres humains, la quantité d'activité physique ainsi que le tabagisme et l'obésité. Il n'est donc que trop logique que les symptômes se développent généralement lentement.

En fait, nous devrions tous les intérioriser : Si seulement nous réalisions à quel point peu de gens font attention à leur santé dorsale, nous ne serions pas surpris d'en voir les conséquences.

La colonne lombaire est la partie la plus touchée de notre colonne vertébrale

Les trois quarts de la population, à partir de la fin de leurs vingt ans, peuvent remarquer la formation de fissures dans les disques intervertébraux individuels. Au milieu de la trentaine, 4 personnes sur 10 ont des articulations vertébrales usées, et à l'âge de soixante-dix ans, presque tout le monde en a. La progression de l'usure normale est déterminée par deux facteurs : nos gènes et notre mode de vie.

Selon les statistiques, entre 60 et 80 % de la population ont eu des douleurs dorsales au moins une fois dans leur vie. Environ 40 % en souffrent souvent ou même en permanence. À 62 %, la plupart des problèmes de dos se situent au niveau de la colonne lombaire. La colonne cervicale est représentée par 36 % et la colonne thoracique par seulement 2 %.

Les causes de l'usure ? Les disques Vertébraux ont besoin de mouvement

Si nous nous demandons ce qui entraîne une usure de la colonne vertébrale, la réponse sera : Il n'y a pas une cause unique - mais plusieurs causes ! Et si nous sommes assez malchanceux, comme conséquences des gènes, cela commencera le lendemain de notre naissance ! Bien sûr, ce n'est pas la normalité, car la normalité réside dans la complexité ! Les premiers signes de vieillissement apparaissent généralement sur les disques intervertébraux. Cela est dû au fait que le tissu cartilagineux n'est pas nourri par les vaisseaux sanguins et que son métabolisme est ralenti. Par conséquent, les disques s'amincissent, parfois se déchirent, ils ne jouent plus bien leur fonction de tampon et perdent donc de leur élasticité et de leur résilience. En raison de la perte de volume et du rétrécissement de la distance entre les différentes vertèbres, les ligaments de maintien se relâchent.

Cependant, l'une des principales causes dépend de nous : les disques ont besoin de mouvement - ils ne restent jeunes et élastiques que lorsqu'on stimule leur métabolisme. L'usure de la colonne vertébrale peut affecter toutes les parties de la colonne - la colonne cervicale, thoracique et lombaire - mais les points les plus faibles de notre colonne vertébrale sont le haut et le bas. Les points de transition les plus touchés sont : entre la colonne lombaire et le sacrum et entre la colonne cervicale inférieure et la colonne thoracique.

L'éventail des symptômes est étendu 

Puis-je ressentir les symptômes d'une dégénérescence de la colonne vertébrale ? Oh, oui VOUS POUVEZ ! La douleur peut causer un triste quotidien et même de mauvaises nuits. Qui veut souffrir ? Personne ! Et pourtant, la douleur est une bénédiction ! C'est un signal d'alarme quand quelque chose de mal se passe dans notre corps, et d'habitude elle dit : VA CHEZ LE MÉDECIN !

Lorsque le processus insidieux de colonne vertébrale dégénérative a commencé dans votre dos, la situation se manifeste par une douleur diffuse ou aiguë, ET elle peut conduire à des restrictions de la mobilité du dos - là encore, des réactions inflammatoires dans les articulations vertébrales seront détectées. La sensibilité et/ou la motricité peuvent être perturbées - le moment le plus propice pour une visite chez le médecin est en cas de sensations anormales et de paralysie. Il s'agit d'une alarme qui signale que les nerfs sont sollicités. Avec le temps, le canal rachidien se rétrécit en raison de l'usure des années et les articulations s'épaississent, ce qui crée une douleur qui irradie dans les fesses et les jambes.

Dans la région de la colonne thoracique, l'arthrose des articulations facettées peut également déclencher une douleur qui irradie dans le cœur. Même les petites articulations des côtes peuvent être touchées par l'arthrose. L'usure extrême des articulations peut nous causer des douleurs qui irradient dans la poitrine et le dos.

Comme vous pouvez le constater par vous-même, l'éventail des symptômes possibles qui indiquent une usure de la moelle épinière est large et cela nous amène à une raison de plus pour prendre rendez-vous avec le médecin.

Diagnostic de l'usure de la colonne vertébrale

Votre colonne vertébrale est-elle usée ? C'est une question à laquelle seul un spécialiste peut répondre étudiant le problème de manière professionnelle. Bien entendu, vous jouez un  rôle important lors de l'anamnèse qui vous conduira à une prescription d'examens d'imagerie.  Les méthodes de diagnostic jouent le rôle le plus important dans la détermination de ce qui ne va pas dans notre corps, sans elles, le spécialiste ne peut pas être sûr à 100 %. C'est pourquoi la Clinique Avicenna dispose d'un équipement technique de pointe dans le domaine de l'imagerie diagnostique :

L'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) Ouverte : L'IRM - également connue en tant qu'imagerie par résonance magnétique - est totalement exempte de radiations - contrairement à la tomographie assistée par ordinateur (CT) - et convient donc parfaitement aux enfants.

La Radiographie Numérique : Malgré les développements modernes de l'imagerie de diagnostic, la technologie des rayons X est toujours considérée comme nécessaire pour certains examens de base. Les rayons X numériques nous permettent d'examiner avec précision les poumons et les os afin de détecter les fractures, les changements dégénératifs, l'ostéoporose, les tumeurs et les maladies articulaires.

Options de traitement

Le mal de dos est guérissable, mais les traitements individuels ciblés n'ont lieu qu'une fois qu'un diagnostic précis a été posé. Le diagnostic et la thérapie précoces, le travail interdisciplinaire, l'application de plusieurs méthodes, le suivi et le développement de futurs programmes prophylactiques sont des éléments importants de notre thérapie rachidienne. Malheureusement, il n'existe pas de panacée pour les douleurs dorsales.

Comme les causes du diagnostic général, "l'usure de la colonne vertébrale", sont étendues, les conséquences sont également complexes. Elles vont de la tension musculaire à la restriction des mouvements avec une possible irritation nerveuse et il est important de briser le cercle vicieux dans lequel se trouve le patient. Afin d'atteindre cet objectif et de créer une meilleure qualité de vie, l'éventail des thérapies est large. Nos thérapies comprennent des traitements conservateurs (tels que la physiothérapie), des infiltrations guidées par scanner et des thérapies chirurgicales évidentes. Dans le domaine de la microchirurgie, nous nous occupons des patients avec un soin particulier - et donc avec la plus grande sécurité pour le patient. Dans le traitement médicamenteux, on utilise principalement des médicaments anti-inflammatoires.

Notre thérapie consiste également à encourager le patient non seulement à compter passivement sur notre aide, mais aussi à y participer activement, ce qui signifie : faire des exercices physiques et - si l'obésité est la cause de vos problèmes - changer votre alimentation. En d'autres termes, vous êtes RESPONSABLE de votre santé. Outre la thérapie conservatrice, nous disposons d'autres approches thérapeutiques (en fonction de la force et de l'ampleur de l'usure). En microchirurgie, les attaches compressives sont retirées pour créer plus d'espace pour les nerfs.

Pronostic - Des muscles forts stabilisent la colonne vertébrale

Une pression accrue sur la colonne vertébrale, beaucoup de travail physique, un mode de vie sédentaire, le stress ou une malformation congénitale - soit l'ensemble, soit des éléments individuels - vous ont mis dans la situation où le médecin parle de colonne vertébrale dégénérative. Et comment cela continue-t-il ? Allez-vous abandonner ? Le désespoir ? Non, bien sûr que non ! Lorsqu'il s'agit de signes d'usure, le traitement médical est important : des muscles forts et bien entraînés stabilisent la colonne vertébrale et peuvent compenser dans une certaine mesure l'usure. Ainsi, si vous bougez beaucoup et que vous vous comportez de manière compatible avec le bien-être de votre dos, vous pouvez sans doute vivre avec une colonne vertébrale normalement usée, mais en principe, une colonne vertébrale indemne est largement indolore.

Dr. med. Munther Sabarini

Auteur
Dr. med. Munther Sabarini
Spécialiste en Neurochirurgie

Hans-Heinrich Reichelt

Coauteur
Hans-Heinrich Reichelt
Rédacteur en Chef de Medizin für Menschen

La Clinique Avicenna de Berlin est toujours prête à vous aider !

Depuis 2001, la Clinique Avicenna est basée à Berlin. Nos médecins ont au moins 25 ans d'expérience internationale dans leurs domaines respectifs (neurochirurgie, chirurgie rachidienne, anesthésie et orthopédie).

Si vous souffrez de graves douleurs dorsales, d'une hernie discale ou d'une suspicion d'hernie, veuillez nous contacter en utilisant les informations suivantes :

Clinique Avicenna
Paulsborner Str. 2
10709 Berlin

Téléphone : +49 30 236 08 30
Fax: +49 30 236 08 33 11
Courriel : info@avicenna-klinik.de

Vous pouvez appeler à tout moment, écrire un e-mail ou remplir un formulaire de rappel. Chaque patient obtient ensuite un rendez-vous avec un médecin de notre clinique, qui est un spécialiste de la colonne vertébrale (neurochirurgien). Sur la base des images IRM (apportées ou faites dans notre clinique) et d'un examen approfondi, le médecin discutera avec vous des différentes options thérapeutiques ou éventuellement chirurgicales. Vous pouvez également faire appel à nos spécialistes uniquement pour obtenir un (deuxième) avis.

Si vous décidez d'entreprendre votre thérapie et/ou de subir une opération à Berlin, nous souhaitons rendre votre séjour aussi agréable que possible. Dans notre clinique, vous êtes au centre de notre attention ! Vous pouvez vous attendre à un équipement ultramoderne dans tous les domaines - de la salle d'opération à la chambre du patient.

Les procédures de traitement les plus récentes, douces et peu invasives, sont au centre de notre clinique. Ensemble, nous essayons de trouver un traitement adapté à vos plaintes. La thérapie proprement dite n'a lieu qu'après une discussion détaillée avec le patient, des examens et des diagnostics.

Pour nous, aussi important que les soins médicaux, c'est l'engagement que nous prenons pour garantir à nos patients un niveau élevé de soins personnels qui peut, à son tour, leur assurer un séjour confortable.

Pendant la période d'hospitalisation, notre équipe d'infirmiers et d'infirmières s'occupera de vous 24 heures sur 24. Ils offrent également des services dans plusieurs langues étrangères, notamment en anglais, en russe, en polonais, en turc, en espagnol, en italien, en arabe, en bulgare et en français. Nous nous soucions non seulement de votre sécurité mais aussi de vos besoins, dans le respect des traditions et des religions.

Notre équipe est composée d'un groupe de spécialistes hautement qualifiés qui travaillent ensemble pour vous garantir un rétablissement rapide.