Guide pour la protection du dos

Se lever rapidement le matin, porter les sacs d'épicerie, ou ramasser des objets qui sont tombés – tels sont quelques exemples de circonstances ordinaires que notre dos doit endurer des centaines de fois par jour.

Tant que cela fonctionne, nous n'y prêtons guère attention. Mais une fois la douleur installée, nous nous occupons soudain de la santé de notre dos. Des conseils simples peuvent vous aider à éviter des douleurs ou des dommages permanents et à renforcer votre dos.

Prophylaxie

Même si les problèmes de dos ne peuvent pas toujours être évités, il est important de prévenir la douleur en général. Il existe une règle simple et efficace à suivre : bouger, bouger et bouger.

Rien n'est mieux pour renforcer le dos qu'un mode de vie sain et actif. Ici, les sports doux pour les articulations sont meilleurs que d'autres. Il s'agit notamment de la natation, du cyclisme et de la marche. Mais les exercices classiques se focalisant sur le dos peuvent aussi contribuer à renforcer celui-ci et à soulager ainsi les ligaments et les disques intervertébraux. Une autre option harmonieuse peut également consister en exercices de la relaxation sous forme d'entraînement autogène, des massages ou une détente musculaire progressive.

Outre le manque d'exercice, le surpoids est également à l'origine de problèmes de dos et constitue donc un facteur à ne pas sous-estimer. C'est pourquoi toute personne devrait veiller à une alimentation saine et équilibrée ainsi qu'au mouvement.

Le mal de dos au travail

La routine de travail n'offre souvent pas beaucoup de variété dans les séquences de mouvements. Pour une attitude favorable au dos au bureau, il y a certaines choses à garder à l'esprit :

Une bonne chaise de bureau doit soutenir la colonne lombaire et permettre une position assise confortable. Gardez la partie supérieure de la colonne vertébrale aussi droite que possible. Les jambes sont à la largeur des hanches, et non pas croisées !

La distance entre votre écran et vos yeux doit être de 60 à 90 centimètres. Le regard est dirigé directement sur l'écran sans vous forcer à tourner la tête. Si vous téléphonez fréquemment, ne bloquez pas le combiné du téléphone entre vos épaules et votre tête, car cela vous conduirait directement à une tension indésirable.

En conclusion : restez actif, étirez et relâchez vos muscles. Lorsque vous le pouvez, levez-vous et marchez un peu.

Le mal de dos pendant la grossesse

Dans de nombreux domaines, la grossesse est une transition de grande importance pour les femmes. Les changements physiques entraînent des tensions et des douleurs, en particulier dans le dos, et pendant la seconde moitié de la grossesse. La prise de poids déplace le centre de gravité du corps, irritant par conséquent les muscles, les ligaments et les tendons.

Un entraînement précoce permet de mieux équilibrer les nouvelles circonstances pendant la grossesse. Les personnes non entraînées ne doivent effectuer que des exercices doux pour se détendre. Pour les femmes sportives, vous pouvez continuer à pratiquer votre sport tant que vous ne vous fatiguez pas trop. Les sports doux sont particulièrement recommandés.

Par exemple, la natation renforce le dos et détend l'organisme grâce à l'eau chaude, car le poids du corps est absorbé. De plus, le yoga offre des éléments relaxants et tonifiants.

Les femmes souffrant de maux de dos doivent vérifier l'état de leur colonne vertébrale avant la grossesse. Par exemple, l'IRM peut être utilisée pour identifier des changements tels que des modifications congénitales ou acquises, des hernies discales ou des déplacements (Listhésis), qui peuvent constituer un risque potentiel non seulement pendant la grossesse mais aussi pendant l'accouchement.

Le mal de dos chez les enfants

Les tout petits ne souffrent pas du dos. Pourquoi ? A cause du mouvement. Ils passent beaucoup de temps à courir, à grimper, à gambader et à jouer toute la journée.

Malheureusement, lorsque la routine scolaire commence, leur comportement change aussi. Cependant, de nombreux enfants ne passent pas seulement la matinée assis, mais regardent aussi la télévision et jouent souvent l'après-midi sans bouger. Près d'un tiers de tous les écoliers souffrent de maux de dos. La cause principale est le déséquilibre musculaire, mais on observe une fréquence croissante de dégénérescence des disques intervertébraux et, dans de rares cas, même des hernies discales.

Tout type d'activité en plein air permet de faire de l'exercice et de renforcer les muscles. Le sport et les jeux classiques pour enfants favorisent également la vitalité de l'enfant et préviennent les dommages posturaux. Souvent, des thérapies conservatrices sont disponibles. Des analgésiques sont rarement utilisés. Le recours à des procédures mini-invasives ou microchirurgicales n'est envisagé que dans des cas exceptionnels.